Le conflit Taxi / VTC constitue depuis quelque temps une des préoccupations majeures au sein du gouvernement. La recherche de solution et la mise en place de nouvelles réglementations suite aux discussions et médiations organisées ont donné lieu dernièrement à de nouvelles dispositions, dont la mise en place d’une plateforme permettant de développer la « maraude électronique ».

Si au cours de ce 21e siècle on a assisté au succès des plateformes numériques qui rendaient plus facile le déplacement en transport à la demande avec les VTC, ce qui a considérablement augmenté la demande par rapport à ce service. Les taxis par contre se sont vus progressivement diminués d’intérêts face aux clients et se sont insurgés contre les VTC.

Que veut dire VTC ?

Les prix du chauffeur VTC, à la différence du taxi 94, sont libres. Un VTC peut appliquer n’importe quel tarif à condition qu’il respecte la règle universelle de ne pas proposer un service à perte (c’est interdit et certains taxis suspectent des VTC de conduire à perte malgré les interdits). En général les clients apprécient fortement puisque la réservation du VTC doit s’effectuer au préalable, le prix est établi avant la prestation du chauffeur VTC, de cette manière les clients ne connaissent pas de mauvaises surprises, comme certains ont pu en avoir avec les taxis. Un autre point de différence est le luminion présent sur le toit d’un taxi qui ne l’est pas sur la voiture d’un chauffeur VTC, il est ainsi plus difficile d’identifier un VTC qu’un taxi 94.

Comme expliqué pour les taxis, un chauffeur VTC n’aura pas le droit aux voies réservées (sauf quelques exceptions), il ne pourra pas se baser sur une réglementation pour fixer son prix comme un taxi 94 et surtout il ne peut pas marauder sur la voie publique, c’est-à-dire se garer sur une place le long de la route pour attendre une réservation. La maraude permet ainsi aux taxis de garder le monopole du transport direct, laissant la voie ouverte aux VTC pour les réservations à l’avance ou immédiates via les applications/sites internet.

Le VTC : une plateforme accessible par tous

Afin de venir en aide aux taxis face aux atouts des VTC en matière d’utilisation des nouvelles technologies liées aux transports, le gouvernement a mis en place une plateforme qui aurait pour fonction d’aider les taxis à se faire facilement repéré par les clients et être héler de manière électronique. La plateforme permettra ainsi une localisation des taxis dans les environs d’un lieu où pourrait se trouver un client. Notons toutefois que les chauffeurs qui pourront être visualisés sur la carte de la plateforme seront uniquement ceux qui se trouvent dans leur zone de chalandise.

Taxis et VTC sont deux services de transport de personnes bien distinct si on se réfère sur la réglementation donc chacun en dépend. Toutefois, l’accès au service d’une VTC se révélant bien plus facile qu’avoir à héler ou appeler un taxi, les VTC ont conquis une grande partie du marché du transport individuel, d’où cette guerre des taxis contre eux. Afin d’avoir un aperçu de la situation, voici une petite comparaison entre les services proposés par les taxis et les VTC.

Différence VTC et taxi

La principale différence entre un taxi et un VTC est la qualité de service apportée dans la prestation. L’autre principale différence est le tarif, pour le taxi il est règlementé alors que pour le VTC il est libre mais doit être annoncé au moment de la réservation. Depuis quelques années les voitures avec chauffeur (VTC) ont fait leur apparition au grand désarroi des taxis. De nombreux mouvements sociaux ont fait vivre la France ces derniers mois opposant les taxis (leader historique du transport de personnes) aux VTC, qui leur reprochent une concurrence déloyale. Le principal point de discordance réside dans le fait que les taxis ont payé une licence parfois très chère, alors que les chauffeurs VTC n’ont pas à en payer, ce qui diminue drastiquement leurs charges. Cette différence notable est-elle la seule entre Taxi et VTC ?

Les Taxis, un modèle différent des VTC !

A l’heure actuelle, toute la vision du transport de personnes en France a été remise en question. Comment les taxis peuvent-ils appréhender l’avenir ? Les Taxis seraient-ils amenés à disparaître ?

Etre chauffeur de taxi 94 c’est accepter les contraintes imposées par l’Etat. En effet, la profession de chauffeur de Taxi est dite « règlementée », c’est-a-dire que les prix sont fixés par l’Etat chaque année selon un Barème bien spécifique appelé tarifs Taxis. Il y a un autre outil qui fait la différence par rapport aux VTC, c’est l’horodateur dans les taxis. Ce fameux compteur que les clients craignent porte un énorme préjudice à la communauté des chauffeurs de Taxis : ne pas connaître le prix de la prestation à l’avance n’est plus dans les mœurs culturelles, aujourd’hui les clients ont des attentes par rapport au transport et un prix clair et défini dès la réservation de son chauffeur taxi ou VTC semble être la norme.

La réglementation ne leur joue pas que des tours. Les chauffeurs de taxis ont le pouvoir de stationner dans des endroits prévus pour eux, ils peuvent également marauder (à la différence du VTC), c’est-a-dire qu’ils peuvent prendre un client sur la voie public (la levée de main pour commander un Taxi). Enfin le chauffeur de taxi 94 a le droit d’utiliser les voies de bus, cet avantage que n’a pas le chauffeur VTC peut être clairement déterminant pour le client en fonction de l’heure de son transport.

Différence de prix entre taxi et VTC

La profession de chauffeur VTC existe depuis plusieurs décennies à l’image des taxis dans le monde du transport de personnes. Initialement créé pour s’occuper de clients très riches et exigeant (appelés la Grande Remise), le VTC est aujourd’hui comparé à un taxi 94. L’application de mise en relation entre client et chauffeur VTC a démocratisé le métier de VTC et aujourd’hui il n’est pas rare d’entendre de la bouche d’un client : « Je suis dans le taxi » alors qu’il se trouve dans un VTC.

Un chauffeur VTC a donc une formation solide sur la manière de traiter le client durant son voyage, il a beaucoup moins d’exigences règlementaires qu’un chauffeur taxi 94. La force d’un service de voiture avec chauffeur par rapport à un taxi est la personnalisation apportée au client. Ainsi un chauffeur VTC visera toujours la qualité et le confort au détriment de la durée du voyage. Le client, en rentrant dans une voiture avec chauffeur, doit avoir l’impression d’être dans sa maison, comme chez lui.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Savoir Arme   Faciliter la communication   Le savoir est une arme de communication