Le cerf est un animal imposant. Avec une hauteur au garrot il peut atteindre 1,40 m pour les mâles et 1,20 m pour les femelles. De plus, le poids moyen est respectivement de 200 kg et 80 kg.

Les mâles vivent entre eux et rejoignent chacun un groupe de femelles au moment du rut. En été, l’alimentation est composée à 80% d’herbe, avec une consommation de journalière de 15 kg. La reproduction se fait en septembre-octobre. C’est en effet une période marquée par le célèbre brame et les combats entre mâles qui se disputent les harems. La mise bas a lieu au bout de 240 jours de gestation, généralement en mai et en juin.

Les caractéristiques du cerf

Tout d’abord, la chasse au cerf se pratique à courre, au tir, en battue, à l’approche et à l’affût. Le but est donc de ramener un beau trophée. Mais, la communion avec la nature est une source supplémentaire de motivation pour de nombreux passionnés. Bien entendu, il faut se procurer d’un permis qui coûte entre 30 et 150 euros selon la saison et l’endroit. Il est aussi plus que recommandé de respecter scrupuleusement la loi et se tenir au courant des changements éventuels.

Par ailleurs, les chasseurs feraient mieux de ne pas négliger leur habillement lors d’une partie de chasse au cerf. Cela est très important, car il faut pouvoir se fondre dans le paysage pour que la chasse soit bonne. Dans ce cas, une tenue de camouflage fait très bien l’affaire. De plus, il faut également prévoir une paire de bottes imperméables, de préférable en gore-tex. En période de grand froid, les chasseurs doivent se munir d’un siège avec une épaisse couche de mousse chauffante. À cela s’ajoutent une bonne paire de jumelles et un kit de survie qui sont également indispensables.

La méthode la plus courante et l’équipement nécessaire à la chasse au cerf

Choisissez d’abord les endroits les plus difficiles d’accès pour la chasse au cerf. Car cet animal évite par sa nature le contact avec les humains. Établissez donc plusieurs points d’observation dans les arbres, si possible avant la partie. Notez aussi que les gros spécimens ont tendance à se reposer, en dormant à l’ombre des arbres de haute altitude. Mais, les fonds de vallée où se trouvent les points d’eau sont également très fréquentés de la population des cerfs.

Ensuite, sur une terre privée (avec l’autorisation du propriétaire), les chasseurs expérimentés peuvent confectionner des appâts et installer des mangeoires. Pour cause, les animaux sont forcément attirés par des appâts dans la zone, ce qui fera la bonne affaire de chasseurs. Les cerfs apprécient particulièrement les pommes, le maïs, les carottes, les pierres minérales à lécher et les betteraves à sucre.

Catégories : Life style



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Savoir Arme   Faciliter la communication   Le savoir est une arme de communication