Cela fait plus d’un siècle que le Kenya est visité par des voyageurs venant des quatre coins du monde voulant admirer ses nombreuses attractions. En font notamment partie ses plages, ses paysages naturels splendides, ou encore la grande diversité de sa vie sauvage. Cependant, plusieurs facteurs menacent cette richesse. C’est pourquoi le berceau de l’humanité ne cesse d’accentuer ses efforts vis-à-vis de l’écotourisme.

La place de l’écotourisme sur les terres kényanes

Le pays a commencé à prendre conscience de l’importance de l’écotourisme et à l’adopter dans les années 1990. Depuis, il a entrepris de mettre en place des mesures de plus en plus énergiques en ce qui concerne la protection de l’environnement. Vous allez alors remarquer lors de votre voyage au Kenya l’attachement du gouvernement à y faire développer l’écotourisme. On constate donc une meilleure gestion environnementale. De plus, encourager le tourisme responsable permet au pays de réduire la pauvreté des différentes communautés qui vivent dans les environs des parcs et dans les réserves kényanes.

De ce fait, les communautés, ceux qui travaillent dans l’industrie touristique ainsi que les organismes officiels sont incités à travailler ensemble. Ces différents intervenants décident alors ensemble de fixer les différentes règles à appliquer, les objectifs à atteindre, mais également les standards à mettre en place en matière de tourisme. Et cela, dans le but d’assurer la protection de l’environnement. Bien évidemment, les vacanciers qui viennent au Kenya sont également des acteurs importants et ils ont différentes possibilités leur permettant d’embrasser le tourisme durable dans le pays.

Choisir de séjourner dans des établissements écoresponsables au Kenya

L’une des meilleures façons vous permettant de soutenir l’écotourisme dans le berceau de l’humanité est de séjourner dans les domaines qui possèdent de bonnes notations écologiques. En réalité, il existe de nombreux hébergements de ce genre dans le pays. En voici quelques exemples :

Le Maji Moto Eco Camp – Cet établissement est profitable à la fois pour l’environnement et pour les locaux. Il est géré par le peuple massaï et pratiquement tous ses éléments ont été construits dans le style massaï. Ils ont donc été composés à partir de matériaux locaux tels que des branches d’arbres, des tiges, de l’herbe, de la paille, de la bouse de vache et de la pierre. Le camp n’est pas approvisionné en électricité. Ce qui vous offre l’occasion d’apprécier la lumière des bougies, des lanternes, mais aussi des feux de camp.

Le Murera Springs Eco Lodge – Cet hôtel de tentes se trouve près du parc national de Meru qui est considéré comme l’une des destinations touristiques les plus attrayants du pays. Il s’approvisionne en électricité grâce à des panneaux solaires. De plus, les mets servis à ses occupants sont préparés avec les légumes cultivés dans la région. Ses eaux usées sont aussi recyclées afin d’irriguer ses jardins.

L’écovolontariat

N’hésitez pas non plus à inclure l’écovolontariat parmi vos activités à faire sur le sol kényan. Le pays possède en effet différents camps vous permettant de vous y adonner. Ce qui vous donne de nombreuses opportunités pour participer à la protection de l’environnement, des animaux de ferme, mais aussi de la faune et de la flore sauvage. Voici notamment certaines des activités qui pourront vous être proposées :

1-Inspecter les différents animaux se trouvant dans la ferme

2-Participer à leur fournir les soins dont ils ont besoin

3-Distribuer de la nourriture aux animaux

4-Recenser et identifier les animaux sauvages

5-Observer les comportements des animaux

6-Recenser et identifier les plantes

7-Prendre part à des cours sur les vertus des plantes médicinales

8-Encourager la population locale à s’impliquer dans la protection de l’environnement

Catégories : Voyages



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Savoir Arme   Faciliter la communication   Le savoir est une arme de communication